Réunion/New York avec un bébé, un périple insurmontable?

Dernière mise à jour : 2 nov. 2021

En vérité, pas vraiment. Cependant un voyage vers les Etats-Unis en partance de l'île de La Réunion nécessite un minimum d'organisation.



Réunion-Paris : 11h de vol

Paris-New York : 08h de vol

Escale minimum à Paris : 05h (afin d'être certain de ne pas rater une correspondance)


Tu l'auras compris, il nous faut compter pas moins de 24h pour atteindre notre rêve. Et ce avec autant de rebondissement. De quoi alimenter une saison complète avec notre ami Jack Bauer (les vrais se reconnaîtront lol).


 

La patience sera ton meilleur ami !


Notre premier vol au départ de la Réunion décollait à 23h (heure de La Réunion UTC+4). Comme tu le sais peut-être, il faut être à l'aéroport 3h avant pour l’enregistrement des bagages. Ce qui fait qu'on était à l'aéroport depuis 20h.

Les vols de nuit prévoient bien souvent un repas chaud qui ne sera servi tard dans la nuit. Avec notre petite Tess, tout juste âgé de presque 2 ans à cette époque, nous ne pouvions pas attendre aussi longtemps pour lui donner à manger (même pour nous). Nous avons décidé de prendre un repas dans l'aéroport.


Jusqu'ici, Tess est en plein forme mais nous sommes toujours dans l'inquiétude du vol.


Pourra t-elle dormir? Va t-elle pleurer? Si oui comment les autres passagers vont se comporter?

A la maison, le rituel est toujours le même :

- 20h on lit un ou deux livres (voir trois c'est une grande négociatrice) dans sa chambre

- 20h30, on lui donne son biberon, extinction des lumières et dodo.

Elle n'aime pas vraiment les changements de programme. Les quelques fois où elle devait dormir chez des amis ou autre, elle n'était pas bien et cherchait sa chambre. Ce qui nous obligeait à rester plus longtemps avec elle jusqu'à ce qu'elle s'endorme. Voilà pourquoi nous étions inquiets.

Dormir sur nos genoux, dans l'avion, avec le monde autour, on avait aucune idée de comment ça allait se passer.

Elle avait déjà pris l'avion, d'ailleurs elle adore ça, mais pour de très courte durée. 30 minutes environ pour aller à l'île Maurice depuis la Réunion, c'est plutôt facile.


Après quelques tours dans les rayons parfumerie et chocolat du Duty free nous nous asseyons dans l'attente de notre embarquement.


- 22h Tess ne dormait pas encore mais elle ne s'en plaignait pas. La situation atypique l'amusait je pense..

- 22h30 Tess commence à être fatiguée et on sent bien qu'elle ne serait pas contre de retourner à la maison pour entrer dans son lit. En même temps elle ne disait rien car elle n'attendait qu'une chose, entrer dans l'avion.

Ça tombe bien, c'est l'embarquement.


 

La nuit a été longue, très longue!


Le vol s'est bien déroulé. Entre quelques moments de "sommeil" et de visionnage de film, j'ai pu passer cette épreuve.

Je dis bien "épreuve" car rester 11h dans un avion relève de l'exploit. Encore plus avec un enfant.

A notre plus grande et agréable surprise, Tess a bien dormi. Etant donné qu'elle n'avait pas 2 ans, elle n'avait pas de place assise. Elle a dû dormir sur Magali et moi, cela ne l'a pas dérangé. A certain moment elle se plaignait de sa position par de petit gémissement mais ce n'était pas grand chose.


Ouf, elle n'a pas pleuré, je suis soulagé car je ne voulais vraiment pas déranger les autres passagers.

Cependant, je ne te cache pas quand même que j'avais le dos en vrac car pour qu'elle se sente bien j'ai du me plier en 4 lol.

Il faut savoir que quand tu voyages avec un enfant de moins de 2 ans, généralement les compagnies te donnent les places à l'avant automatiquement.

Dans le principe c'est bien car tu n'es pas serré par les sièges de devant et tu peux te lever à tout moment sans déranger qui que ce soi. De plus tu peux même utiliser une couchette accrocher en face de toi pour faire dormir ton Bébé. Sauf qu'il y a un poids maximum à ne pas dépasser : 10kg. Ce qui correspond en moyenne à un enfant de moins d'un an.


Si ton enfant dépasse ce poids et que par conséquent il ne peut pas profiter de la couchette, je ne recommande pas les places à l'avant. Pour plusieurs raisons :


  • Les accoudoirs de séparation qui ne se relèvent pas, je ne sais pas pourquoi. Les accoudoirs des autres places qui ne se trouvent pas à l'avant quant à eux, se relèvent entièrement. Lorsque l’accoudoir se relève, tu peux allonger ton enfant sur tes jambes et celle de la personne qui t'accompagne. Ce qui est plus confortable pour lui comme pour nous.


  • Les places avant sont celles qui sont situé à proximité des toilettes. Je te laisse donc imaginer le nombre de passages incessant accompagné du bruitage reposant de la chasse d'eau.


  • Dans un avion, en dehors de ton écran individuel, tu as toujours un écran plus grand visible par tout le monde qui indique constamment la distance parcourue, le temps restant entre les films ou documentaires. Devine où se trouve cet écran? Juste à un mètre devant les sièges avant. Toute la nuit de ton trajet, tu es éclairé, et pas qu'un peu, par la lumière de l'écran (souvent avec un fond bleu bien "Apaisant" #ironie). Donc en plus de te positionner en mode gainage pour offrir un confort à ton enfant, tu dois t'arranger pour mettre quelque chose devant son visage pour pas que la lumière de l'écran ne le réveille.

C'est arrivé une ou 2 fois avec Tess car je te promets, la lumière de l'écran t'éblouit vraiment quand tu es juste devant.


 

C'est reparti pour un tour!


05h35 J+1 atterrissage à Paris.

Clairement, enchaîner un second long vol après celui-là serait du masochisme et criminel pour ton dos et ton jeune enfant.

Nous te conseillons de rester 1 ou 2 nuits sur Paris, voir plus si tu souhaites profiter de l'occasion pour visiter la magnifique "Ville Lumière".

Pour notre part, nous sommes restés 1 semaine. Nous avions de la famille à aller voir et c'était l'occasion de visiter le monde féerique d'un célèbre grand parc, je te laisse deviner lequel.


Quitte à faire un long voyage autant optimiser les escales, n'est ce pas?

D'ailleurs, c'est l'une des raisons pour laquelle je te conseille de ne pas prendre des vols avec correspondance directe avec la même compagnie. Si tu dois passer par une ville après un long vol, laisse-toi la possibilité de comparer les différentes compagnies aérienne et ainsi décaler la date de ton départ et profiter peut-être de meilleur tarif.

Notre vol au départ de Roissy Charles de Gaulle décollait à 20h heure de Paris.

Tout comme notre premier vol, ça se passait de nuit pendant l'heure du repas. Et rebelote pour la logistique repas bébé.

Bien que long , ce vol d'environ 8h nous a paru plus agréable et plus rapide. En effet après avoir surmonté le vol de 11h, celui là ne fût qu'une formalité.

C'est sûr et certain qu'on ne l'aurait pas vécu ainsi si on avait fait l'erreur de tout enchaîner.


22h30 (heure de New York), nous voilà à Newark Airport pour le début de notre séjour à New York.


New York, here we are !


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout