New York avec un Bébé, est ce possible?

Dernière mise à jour : 7 nov. 2020

Tu veux partir à New York en famille avec ton petit bout'chou, mais tu hésites. C'est normal, voyager avec un enfant entraîne toujours des contraintes mais c'est avant tout de très beaux souvenirs.



Certaines personnes te donneront peut-être leurs avis en te déconseillant d'aller à New York avec un bébé ou enfant.

Moi je ne te dirais qu'une seule chose... Si tu en as la possibilité, fonce, vas-y avec eux.

C'est sûr qu'il y aura de l'adaptation et quelques concessions à faire mais ce n'est rien comparé aux nombreux moments magiques et inoubliables que tu vivras à leurs côtés.


La première fois où on est allé à New York avec notre fille, elle avait exactement 21 mois.

Croyez-moi à cet âge on est suffisamment grand pour vivre et ressentir les merveilles qu'offrent cette grande ville.


 

Pourquoi emmener ton enfant?


Ma première réponse serait "Pourquoi pas?". Pendant longtemps, on s'était dit qu'on la laissera avec les grands-parents qui se proposaient gentiment de la garder pendant 1 semaine ou 2.

On a pesé le pour et le contre :


Contre :

  • Trop jeune, elle ne va rien comprendre

C'est légitime de le penser. Après tout, on aura d'autres occasions de l'emmener et elle sera en âge de profiter du voyage. Si tu l'as pensé également, saches qu'avec notre expérience et notre recul, que c'était la meilleure des décisions d’emmener Tess avec nous. Je peux vous garantir qu'elle en garde aujourd'hui encore des souvenirs et qu'elle nous en parle très souvent. De plus les photos et les vidéos que l'on a fait viennent renforcer ces souvenirs. Elle n'aura certainement pas vécu toutes les activités comme un adulte, évidement que le mémorial 9/11 ne l'a pas submergé d'émotion dû à son histoire. Cependant elle a été émerveillée par toute l'aventure, par les gratte-ciels, par la vue qu'elles offrent, par la gentillesse des commerçants ambulants qui lui offraient des Donnut ou des fruits. C'était son premier long voyage et depuis, sa plus grande joie c'est de prendre l'avion et de repartir. Elle le réclame sans cesse.

  • On ne pourra pas sortir le soir

C'est vrai... Quoi que. Comme je le disais plus hauts, il faudra faire quelques concessions mais pas tant que ça.

Tout d'abord, si tu crains pour les restaurants, pas d'inquiétude. Ces derniers à New York sont très avenant avec les enfants et ils s'efforceront toujours de rendre ton repas agréable. Ils te placeront à la table qui convient le mieux pour un enfant (en fonction des disponibilités bien sur), ils auront toujours des petites attentions (jouets ou crayons de couleur...) à remettre à ton enfant et personne ne te fera ressentir que ton enfant n'est pas le bienvenu.

De plus, si tu souhaites bien manger sans t’embêter à aller au restaurant avec ton bébé, tu peux faire ce que nous avons fait Magali et moi pendant quasi tout notre séjour à New York avec Tess... Commander sur Uber eat. Il y du choix, des notations pour ne choisir que les meilleurs restos, c'est facile d'utilisation et c'est plus ou moins rapide (compter en moyen 40 minutes pour être livré).

De plus, tu verras que même sans enfants, tu auras tendances à ne pas rentrer aussi tard que tu le penses à ton hôtel. Pour avoir déjà été à New York moi et Magali seul, nous savons que tu seras épuisé par tes grosses journées de visite et que tu souhaiteras te reposer pour la grosse journée du lendemain. Je peux te dire que nous ne sommes pas un couple casanier à la base mais on mangeait rapidement pour rentrer se reposer. On a dû faire 2 soirées où on est rentré "tard" sur un séjour de 15 jours.

Toute fois, si tu souhaites vraiment sortir en amoureux ou rester plus tard à l’extérieur au moins un soir. Tu pourras toujours faire appel à un Baby-sitter. Cela se fait beaucoup et il est très facile d'en trouver. De nombreux sites proposent des Baby-sitters avec des appréciations et commentaires, tu pourras sortir en toute sérénité.

Il faut compter entre 15$ et 25$ de l'heure. Je le conçois, ça peut faire cher payé la sortie en amoureux mais si c'est juste pour un soir et si c'est le prix à payer pour te permettre d'avoir ton enfant avec toi... Ça vaut le coût! D'ailleurs si tu veux faire des économies, lis ces différents postes.

  • Son rythme sera cassé

Cela dépendra de toi... Tu peux très facilement organiser des journées qui respectent le rythme de ton enfant (heure de repas et de sommeil...). Pour cela, prévois toujours de quoi manger pour lui et munis-toi d'une poussette suffisamment petite pour ne pas t'encombrer mais suffisamment grande pour permettre à bébé de s'allonger complètement afin de pouvoir faire sa sieste.



Voici celle qu'on a utilisé et qu'on utilise encore. Tu pourras la trouver sur Amazon sur ce lien. Elle est super légère, facile d'utilisation et c'est une spéciale cabine tout comme la très connue poussette YoYo mais en moins cher. Et surtout contrairement à la YoYo, elle s'incline totalement en position allongée. Je peux te dire que Tess n'a jamais manqué son petit (grand) dodo de l'après-midi. Nos longues promenades dans la ville de New York et de ses bruitages l'ont bercé encore mieux qu'à la maison.








La preuve en image...

Pour info, on est juste dans le métro de New York... Normal lol.











Pour finir, on est en vacances, si son rythme est quelque peu décalé (sans exagération bien-sur), tu pourras facilement le rattraper au retour de vacances avec un peu de temps. Tu casseras son rythme "exceptionnellement" pendant ton séjour mais ça sera pour vivre des moments "exceptionnels".


Pour :

  • Elle va nous manquer

Bien qu'on soit capable de laisser notre enfant pendant quelques jours (on l'a déjà fait pour des besoins professionnels entre autres), vivre ces vacances sans Tess ne serait pas la même chose. Me promener dans les rues de New York en me demandant régulièrement "comment elle va", m’empêchera de vivre pleinement mon séjour.

  • Des souvenirs merveilleux

Ce "Pour" est le plus important de tous. Ma petite princesse dans les rues de New York, ville que j'adore. Après réflexion, c'était inimaginable d'y aller sans elle tant on aurait vécu des moments inoubliables. Et ce fût le cas et plus encore. A notre retour de vacances pendant de long mois (même 1 an après) elle nous parlait de prendre l'avion pour aller à New York (et Los Angeles). Notre enfant de presque 3 ans qui nous sort " je veux prendre l'avion pour aller à New York et Los Angeles" avec son accent devant nos amis, il n'y a pas plus "Cute" (mignon). Je te propose de lire ce post où je raconte dans le détail notre voyage avec Tess, ça t'aidera à te faire une idée précise d'un voyage avec un enfant.

  • Des billets d'avion et hôtel gratuit

Ça n'a l'air de rien, mais Tess n'avait pas encore 2 ans à l'époque, donc l’hôtel et les billets d'avion étaient gratuits pour elle. Nous devions juste payer les taxes d’aéroport pour les vols (environ 10% de la valeur du billet pour une personne).

C'est une économie non négligeable car aujourd'hui le budget n'est plus le même. D'autant plus que, souviens-toi, nous venions de l'ile de la Réunion ce qui nous oblige à prendre plus de vol. Définitivement, je te conseille de faire le maximum de voyage avant les 2 ans de ton ou tes enfants.

Le budget ne sera donc pas un frein pour toi. Ton enfant ne te coûtera pas plus à New York que de le laisser à un proche. Tu pourrais même ramener ton petit stock de petit pots bien que ça ne coûtera pas grand-chose là-bas.


  • Des infrastructures extraordinaires adaptées aux enfants

Dans tes promenades, tu ne manqueras pas de trouver des parcs pour enfant avec des toboggans ou balançoires... D'ailleurs nous étions agréablement surpris de voir des balançoires adaptées pour les tous petits. En général, nos balançoires en France sont destinées à des enfants d'au moins 3 ans et qui savent se tenir droit seul.



Les rues et trottoirs sont toujours en très bon état, tous les magasins et restaurants disposent d'un ascenseur, d'une entrée spéciale Handicapée ou encore d'un escalator. Quand on est avec une poussette c'est agréable. Cela peut te paraître évident et normal, mais pour avoir voyagé dans différents endroits, ce n'est pas toujours le cas.

Les gens sont agréables et super gentils avec ton enfant. Tous les jours Tess avait droit à son lot de "She's beautifull", "She's funny", "oh my God, she's so cute"... Rappelle-toi, la positive attitude dont je te parle dans de mon post New York pour la première fois. On lui offrait des gâteaux, des fruits et je peux te dire qu'elle en profitait car elle adore manger.


En conclusion, je peux comprendre que tu préfères partir à New York sans ton enfant car tu as des projets bien définis qui nécessitent d'être qu'entre adulte. Mais si tu avais juste des craintes de pouvoir profiter sans embûches avec ton enfant, n'hésite pas, ça sera que du bonheur.

152 vues0 commentaire